Comment utiliser la vidéo pour améliorer son SEO ?

⚙ Accueil » Blog » Référencement naturel » Comment utiliser la vidéo pour améliorer son SEO ?

La vidéo est un élément indispensable pour communiquer autour de l’expertise de son entreprise et se différencier de la concurrence. Avoir une stratégie claire et définie avec ce média, c’est se faire un allié puissant pour améliorer son référencement et convertir le visiteur en acheteur. Cependant, il ne suffit pas de « juste » diffuser sa vidéo.

Voici les étapes qui te permettront d’arriver en première page sur Google, selon tes objectifs et ta cible.

Utiliser la vidéo pour améliorer son référencement SEO

Toudoum

Pourquoi la vidéo améliore-t-elle le SEO ?

La vidéo favorise le temps passé sur le site

L’une des métriques prises en compte par les moteurs de recherche est le temps passé sur un site internet suite à une requête.

Pour information, le temps moyen oscille entre 3 et 7 secondes. C’est ce que l’on appelle le Dwell Time, ou temps passé sur une page.

Lorsque ton site internet a une vidéo sur la première page, la tendance de l’internaute est de lancer la vidéo.

Il va donc naturellement rester plus longtemps sur ton site, ce qui va influencer positivement sa note globale et donc son ranking.

La vidéo est le meilleur ami de Google

Le second effet de la vidéo est qu’elle peut apparaître avant les résultats de recherche, juste après les publicités. C’est donc un excellent moyen de passer devant la concurrence et de montrer son service ou produit.

Comment est-ce possible ?

Tout simplement parce que Google a racheté YouTube, en 2006. Et que YouTube est le second moteur de recherche… après Google.

Il est donc important d’héberger sa vidéo sur YouTube et de travailler les différents éléments qui permettront aux moteurs de recherche de comprendre le sujet abordé.

La vidéo surclasse tous les autres médias

Pour 2021, Google prédit que la vidéo représentera plus de 80 % du contenu sur internet. C’est dire l’appétence de l’internaute pour ce format !

D’ailleurs, quel est aujourd’hui ton premier réflexe lorsque tu cherches une information ? Est-ce que tu lis un article ou tu regardes la vidéo traitant du sujet ?

Nous vivons dans un monde qui va vite et les générations nées après les années 80 ont grandi avec la TV et les vidéos sur internet. Snapchat ou Tik-Tok en sont l’exemple même. Aujourd’hui, on communique via une vidéo plus que par du texte.

Je te propose de voir quels sont les types de vidéos qui existent pour présenter ton business, et comment les utiliser.

Quels sont les types de vidéo et pour quel usage ?

Il existe 5 principaux types de vidéos pour présenter son entreprise. Chacune répond à un besoin en particulier et une stratégie de communication qui lui est propre.

  • La vidéo de présentation de société ou de produit
  • La vidéo-conseil
  • La vidéo témoignage client
  • La vidéo tuto
  • La vidéo publicitaire

Nous allons maintenant voir comment chaque type de vidéo s’inscrit dans une stratégie de communication de l’entreprise et peut être exploitée à un moment précis du cycle d’achat.

La vidéo de présentation de société ou de produit

Présenter un produit en utilisant le format vidéo

Présentation d’un produit de beauté en vidéo.

Elle explique la solution apportée à notre client idéal. Elle doit être courte, car c’est souvent la première rencontre entre l’entreprise et l’internaute.

À ce stade, il ne te connaît pas encore et n’a pas envie de « perdre » son temps. La vidéo doit être dynamique et aller droit au but en commençant par le problème de ta cible (pour l’accrocher) avant de lui parler de la solution apportée.

Nous allons souvent placer cette vidéo en haut de la première page du site internet pour accrocher le visiteur et ainsi améliorer le temps passé sur la page.

La vidéo conseil

Donner des conseils en vidéo avec son smartphone

On est pas obligé d’avoir le dernier reflex en vogue pour faire de bonnes vidéos.

La vidéo-conseil sert à montrer son expertise sur un sujet en particulier. Elle doit être courte et dynamique, tout en laissant le temps de développer un peu le sujet.

Le but n’est pas d’être exhaustif, mais de montrer à son audience qu’on est expert dans un domaine en donnant des conseils, en développant un point de vue ou en expliquant une méthode.

La vidéo-conseil va surtout être utilisée sur les réseaux sociaux et le blog du site internet. Facilement réalisable, avec peu de mise en scène, elle peut être produite en quantité afin d’avoir une publication régulière pour un coût modéré.

Le témoignage client

Vidéo du témoignage d'une cliente satisfaite par son référencement SEO

Là, elle te montre à quel point elle est heureuse d’avoir fait appel à La Machinerie !

La vidéo de témoignage client sert à rassurer le visiteur grâce à la preuve sociale. Ce n’est plus l’entreprise qui dit être la meilleure dans son domaine, mais une tierce personne.

Elle influe positivement l’acte d’achat lorsqu’elle est placée juste avant ou à côté du bouton « mettre au panier » ou « contactez-moi ».

La vidéo de témoignage client est utile sur les réseaux sociaux et le site internet. Elle va par exemple accompagner une étude de cas ou la présentation d’un produit ou service en particulier.

Autre atout, elle permet une meilleure identification de l’acheteur, car il verra dans la vidéo une personne qui lui ressemble (même type d’entreprise, de problème…)

Le tuto

Une femme fait une vidéo tuto de cuisine sur la préparation d'un poulet

On les connaît ses vidéos de tutos cuisines qui donnent faim. . . Ça y est, j’ai faim !

Son but est d’expliquer l’utilisation d’un produit ou d’un service. Elle se veut didactique et peut donc durer plusieurs minutes. Son intérêt est d’être claire et exhaustive.

La vidéo tuto va être exploitée principalement sur le site internet au niveau de la page du produit ou service, et sur YouTube.

Pour cette dernière plateforme, il est important de bien remplir les champs de description et les tags qui permettent à YouTube de comprendre de quoi il retourne afin de présenter la vidéo aux personnes effectuant une recherche précise.

La vidéo publicitaire

Un homme fait une vidéo publicitaire pour son projet révolutionnaire

Salut à toi jeune entrepreuneur !

C’est généralement le dernier type de vidéo qu’on réalise.

Son but est de travailler sur la notoriété de la marque. Il est important que les étapes précédentes soient déjà acquises et que le visiteur sache ce qu’il vient chercher auprès de ton entreprise.

La vidéo publicitaire n’a pas vocation à vendre un produit ou un service, mais à expliquer les valeurs de l’entreprise. Elle donne vie aux principes fondateurs de la société, à son WHY, son pourquoi.

Dans les publicités de voitures par exemple, on voit souvent un mode de vie en image. Le 4×4 est fait pour les aventuriers, le monospace s’adresse aux parents avec des enfants, la petite citadine aux jeunes avec leurs amis.

Ces publicités ne vont pas nous expliquer l’intérêt de se déplacer en voiture, la qualité des matériaux ou comment on passe une vitesse. Ces vidéos nous vendent un style de vie auquel nous allons nous identifier. C’est parce que l’on aime voyager et faire du sport que l’on va acheter un 4×4. On pourra vivre les mêmes aventures que dans la pub.

L’exploitation de ces films va se faire principalement sur les réseaux sociaux (YouTube y compris), mais également sur le site internet de l’entreprise.

Selon les types de vidéos, nous avons vu où nous pouvions les diffuser. Cependant, il existe d’autres moyens de les utiliser.

Voici mes conseils pour maximiser l’impact de ta vidéo d’entreprise.

La stratégie de diffusion d’une vidéo pour améliorer son SEO

Si l’on souhaite bénéficier du potentiel total d’une vidéo, il est important de préparer son audience. C’est un peu comme lorsqu’on fait un barbecue avec des amis. Si nous les appelons à 18 h pour le soir même, peu seront disponibles et viendront.

Par contre si nous les prévenons, que nous leur faisons des rappels la veille et le jour même, ils seront beaucoup plus nombreux et chacun sera heureux d’être présent.

La communication autour d’une vidéo reprend le même principe : il faut communiquer avant, pendant et après la diffusion.

Communiquer avant la sortie de sa vidéo

Tu te demandes sûrement comment on peut communiquer autour d’une vidéo si elle n’est pas encore terminée.

Tout simplement en s’inspirant de la promotion des films.

La première étape est le making of : On fait des photos du tournage que l’on diffuse sur les réseaux sociaux avec un message du type : « nous vous préparons une surprise », « vous allez nous découvrir comme jamais », « silence on tourne notre première vidéo ! ».

Bref, tu as compris, il faut donner envie à ta communauté de voir le film terminé !

La seconde étape est de diffuser des extraits lorsque cela s’y prête (par exemple les premières secondes de la vidéo publicitaire ou de présentation).

Il est aussi possible de diffuser des captures d’écrans de la vidéo pour montrer quelques plans ou de faire des photos lors du montage. Le principe est de maintenir l’intérêt de son audience autour du projet en lui donnant des nouvelles. Cela permet aussi de parler un peu de son entreprise, de son service ou produit (mais pas trop, ce n’est pas le but).

Enfin, avant la diffusion, tu peux faire un décompte avec une date annoncée pour que les personnes qui n’auront pas vu ta publication au moment de sa diffusion aient envie de chercher ta vidéo.

Communiquer autour de sa vidéo d’entreprise

Ca y est c’est le grand jour !

Tu mets ta vidéo sur ton site internet et/ou un réseau social. Mais le travail ne s’arrête pas pour autant.

Il faut rédiger un post qui donne envie de cliquer sur l’image ou écrire un article de blog qui accompagne ta vidéo. Tu peux aussi contacter des sites internet qui sont susceptibles d’être intéressés par ta vidéo afin de la relayer.

Ce peut être des sites spécialisés, des forums ou des partenaires.

L’important est d’avoir un maximum d’exposition à ta vidéo, car elle montre le savoir-faire de ton entreprise et te différencie donc des concurrents.

Continuer de promouvoir sa vidéo

Afin de donner un maximum de chance à ta vidéo d’être vue, il faut continuer de communiquer autour. Une tactique très simple est de mettre une photo dans sa signature de mail qui renvoie vers la vidéo lorsqu’on clique dessus.

Si la vidéo présente un produit, elle va s’intégrer dans une stratégie de référencement de ce produit. Outre la page dédiée, il sera intéressant de créer des pages explicatives qui pourront renvoyer vers la vidéo.

Quelques mois après sa première diffusion, il est aussi possible de faire une « seconde sortie ».

« Mais les gens qui me suivent ne vont pas regarder 2 fois la même vidéo ! » penses-tu certainement.

Si seulement 100 % de notre audience voyait ce que l’on diffuse, la communication serait tellement facile ! Seule une partie de ta communauté aura certainement vu la vidéo ou du moins un post la mentionnant.

Avec un peu d’écriture persuasive, tu peux proposer de revoir l’évènement de l’année sur un ton nostalgique ou fier par exemple, ou en mentionnant les participants.

Tu peux aussi profiter d’un évènement ou d’une actualité à laquelle ta vidéo pourrait faire référence (par exemple la fête des Mères avec un produit ou service dédié aux femmes, la journée mondiale du sommeil…).

Conclusion

Tu as maintenant toutes les cartes en main pour concevoir ta stratégie de communication et de référencement en y insérant des vidéos. Selon ton objectif, tu pourras travailler sur différents types de films pour mettre en avant une facette particulière de ton entreprise.

Cependant, un point essentiel : c’est la régularité dans la conception, et la qualité.

La régularité dans la création de contenu est possible grâce à la vidéo qui donne de nombreuses possibilités de communiquer sous différentes formes avant, pendant et après sa diffusion.

La qualité de ta communication et de ta vidéo est primordiale, car elle va influer sur l’image de ton entreprise.

Étienne Barrier

Étienne Barrier

UNIK Production

Etienne est le cofondateur de l’agence UNIK Production, spécialisée dans la communication audiovisuelle des entreprises et institutions depuis 2007.

Surnommé Spielberg au lycée, il a passé son temps à rattraper 100 ans de cinéma en quelques années. Avec ses équipes, il créer de véritables films valorisant le savoir-faire de ses clients en travaillant notamment sur le story-telling.

Nestlé, L’Oréal, Carrefour, Safran, la MAAF et des institutions lui font confiance.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *